Holis Lab

Dans leur parcours professionnel, les experts Holis Conseil ont souvent été des intégrateurs d'innovations. La mutation de l'automobile s'accélère et l'histoire nous rattrape. 
N'attendez pas après-demain pour faire la révolution d'aujourd'hui. Brisez les codes de l'automobile pour vous mettre à l'écoute et allez chercher une clientèle qui attend ce changement depuis très longtemps.

Holis Conseil vous aidera à passer dans le secteur quaternaire, et nous participerons à la disparition de ce genre d'article :

Le secteur automobile doit passer dans le secteur quaternaire avant 2020.

Réf « l’espoir économique » Michèle Debonneuil

L’industrie automobile représente, autant hier qu’aujourd’hui, un symbole pour notre économie. Elle mobilise le talent et la créativité autant qu’elle entretien l’immobilisme et l’attentisme au travers des structures tentaculaires qu’elle nourrit.

Le secteur automobile cristallise de ce fait beaucoup de maux du 21ème siècle. Si l’on prend un peu de recul pour regarder l’organisation vente et après-vente, on ne peut que constater la configuration ancestrale de cette branche....Qui de nous, en toute objectivité, n’appréhende pas la perspective d’un achat ou d’un remplacement de véhicule ? De la confrontation avec un vendeur, qui tout étriqué dans son costume brillant va noyer vos besoins et vos attentes dans sa suffisance et sa lassitude, jusqu’à la séance de stress occasionnée par le passage en révision.......Le plaisir qui aurait pu accompagner votre besoin vital de déplacement va très vite laisser place dans votre mémoire à l’image insupportable du réceptionnaire obtus et pressé de vous éditer une facture ! Evoquons seulement l’entretien sans aller jusqu’à l’éventuelle panne qui peut s’immiscer dans votre histoire...! Dans cette toile où beaucoup sont, à des degrés différents, à la fois consommateurs et bénéficiaires, personne ne peut s’avouer l’inavouable : le système bâti sur les strates « tertiaire/secondaire » est l’antithèse de la problématique générée par l’automobile du 21ème siècle. Malgré un masque marketing qui s’imagine avant-gardiste, ces constats peuvent être corroborés par beaucoup d’entre nous sur ses grands axes:

Système de vente: la distribution et la vente organisées par le constructeur sont bâties sur un schéma séculaire constitué d’officines réparties sur le territoire, dans lesquelles on cumule, semble- t-il, plusieurs fonctions. Toutes les pages internet et autres configurateurs virtuels vous ramènent un peu trop vite dans le hall d’exposition, pour la signature finale. Trop souvent, le client subit une proposition trop peu construite par son interlocuteur, qui ne maitrise souvent pas suffisamment l’équation catalogue/technologie. Les conditions sont-elles présentes pour vous amener à la satisfaction pérenne de votre achat ?.......En quoi ce lieu, sous la configuration et le niveau de prestation qu’il connait, est-il un incontournable? Ce n’est ni un centre d’essais, ni un lieu de conseil, et si peu un outil de force de vente........

Système après-vente: parlons maintenant de l’entretien et des éventuelles réparations. En regardant tout ce petit monde par l’autre coté de la lorgnette, il n’est pas besoin de grande expérience pour faire le constat qu’une majorité des intervenants sont en total décalage avec les compétences requises: en ce qui concerne l’atelier, nous savons que le système de formation initiale ne parvient plus à amener nos techniciens à l’entrée des ateliers avec les pré-requis techniques et comportementaux nécessaires à un épanouissement professionnel. Les profils qui pourraient répondre aux plus grand nombre de critères requis échappent souvent à leur cœur de métier pour se retrouver en périphérie du système dans des postes de formateur, d’encadrement, etc. En durcissant le trait un peu plus, on pourrait même se forcer à admettre que le profil du technicien idéal est un assemblage de qualités et de compétences qui sont rarement abouties dans les strates sociales et salariales concernées.

Je vais ici vous décrire un phénomène observé fréquemment depuis l’intégration massive des systèmes multimédia dans les véhicules : le technicien défini comme hautement qualifié réceptionne un véhicule pour un problème dedysfonctionnement de téléphonie, de Bluetooth, ou de fonctionnalité autre. Dans la majeure partie des cas, il s’agira d’un problème d’incompatibilité de matériel, de paramétrage, d’utilisation, ou de mise à jour logicielle. Deux éléments clef sont à identifier et constituent les points de levier pour une remise en question forte de notre organisation :
1. La résolution de problème a été demandée a un intervenant qui ne dispose ni des compétences, ni du matériel et encore moins des pré-requis pour y parvenir de façon efficace.

2. De toutes les personnes qui liront ces lignes, nous aurons tous considéré que le véhicule est en panne et qu’il est légitime qu’il passe dans un atelier de réparation alors que ce n’est pas le cas. 

Et ce sera malheureusement le cas du client également........

E.S

http://www.holis-conseil.fr/uploads/images/accompagnement-2.jpg
http://www.holis-conseil.fr/uploads/images/accompagnement-3.jpg
http://www.holis-conseil.fr/uploads/images/accompagnement-1.jpg

Qui sommes-nous ?

L'équipe Holis Conseil vous accompagne dans vos projets de formation et d'innovation.

Contactez-nous